Construire ensemble l’avenir du Méta Plateau Projet

juin 2022

Investis depuis plusieurs mois sur le Méta Plateau Projet (MPP) #1, les étudiants issus des écoles participantes, leurs professeurs, les partenaires, les membres de l’association HABITER2030 reviennent ensemble sur cette première expérience pour en dresser le bilan pédagogique et ouvrir les perspectives. Objectifs ? Adaptation, optimisation, proposition. 

Autour de la table, ce 13 mai 2022, les membres de l’association HABITER2030 dépouillent les résultats d’un questionnaire rédigé par les participants de l’IAE adressé aux étudiants de l’INSA, de l’ENSAPL, l’ENSAM, de l’université d’Artois… Question après question, et avec le recul des retours préalablement obtenus, ils tentent de comprendre comment les étudiants ont vécu l’expérience MPP #1, ce qu’ils ont apprécié, ce qui leur a manqué, ce qu’ils feraient autrement. De ces regards croisés émergent des réponses qui sont autant de nouvelles inspirations et de nouveaux fonctionnements collectifs. 

Regards croisés sur le MPP #1

A travers leur sondage, les étudiants de l’IAE de Lille sont revenus sur l’expérience menée sur Petit Maroc à Lille et l’Hostellerie du Marché à Cateau-Cambrésis. Dans l’ensemble, les projets menés sur ces deux sites ont été appréciés par les étudiants, certains poursuivraient même l’aventure lors d’une nouvelle saison universitaire, alors que d’autres prolongent les études menées à travers des stages chez des partenaires impliqués. Ils saluent l’acquisition de compétences inédites à partir des formations dispensées par certains intervenants. Individuellement, ils reconnaissent la facilité pour chacun de trouver sa place et de s’intégrer au sein de l’équipe. Le MPP #1, à travers la pertinence des sites et l’engagement des étudiants, a su tenir ses promesses et répondre aux enjeux d’habitat durable, inclusif et esthétique par des pistes de solutions plurielles et innovantes. 

Certains points d’amélioration sont toutefois évoqués à l’issue de cette première session.  Ainsi, les dates de rentrées décalées des écoles participantes ne favorisent pas un démarrage en commun et obligent à une mise en route du projet échelonnée sur plusieurs semaines. De quoi complexifier l’intégration de l’ensemble des groupes et l’identification des objectifs communs. Cette première expérience du MPP #1 met en évidence la nécessité de définir un calendrier précis en amont du projet et ce, dès le mois de juin qui précède l’année universitaire 2022-2023, maintenant que tous les acteurs sont bien identifiés et les contraintes connues.  Pour que les étudiants puissent s’impliquer collégialement tout au long du semestre, les enseignants travailleront également à harmoniser leur discours sur les temps d’implication personnelle attendus comme d’échanges nécessaires. L’encadrement des groupes par les enseignants, apprécié par la plupart des étudiants, sera renforcé en début de projet et lors de temps forts. 

Quant aux enseignants interrogés sur les bénéfices du MPP #1, ceux-ci évoquent la bonne implication des élèves, la richesse de la transversalité des regards portés et une dynamique qui rappelle, sans la copier, celle du Solar Décathlon Europe 2019.

Améliorer le fonctionnement ensemble

La clôture du Méta Plateau Projet #1 est l’occasion d’un premier retour d’expériences et de pistes d’amélioration pour faciliter le démarrage et la poursuite du dispositif MPP. Ces pistes d’amélioration ont été discutées et convenues ensemble avec les enseignants, encadrants pédagogiques, et coordination HABITER2030. Chacune des parties prenantes s’engage comme suit :

 

  • les enseignants participants préciseront à leurs étudiants, à leurs collègues, et à l’association HABITER2030, les dates d’entrée dans le projet, de réunion de lancement, des rencontres collégiales et partenariales, dans un but d’harmonisation. Ils sont chacun invités à créer un organigramme propre à identifier les rôles et compétences par groupes d’écoles et individus, les heures dédiées au MPP, les phases du projet (analyse et hypothèse) et les moments de rendus. Chaque enseignant poursuivra ses propres objectifs pédagogiques tout en partageant certains d’entre eux avec ses collègues dans le cadre du projet avec HABITER2030.
  • les partenaires liés aux sites étudiés sont invités à anticiper l’accès aux données des étudiants en fournissant à HABITER2030 un ensemble documentaire utile en amont du démarrage du MPP. Il est également souhaité que les étudiants puissent se tourner vers un coordinateur (“project owner”) identifié en interne des structures partenaires proposant un site, pour faciliter l’interface et répondre à leurs questions.
  • les membres actifs de l’association HABITER2030 le souhaitant pourront être consultés. Les étudiants conduiront des entretiens individuels dès la première partie du semestre pour élaborer les fiches profils des membres de l’association. Cela permettra ainsi aux étudiants de connaître les champs de compétences, les axes de recherches et les sujets de prédilection des membres d’HABITER2030.

Des propositions d’optimisation pédagogique

Sur le plan pédagogique, il s’agit d’aboutir à une logique de pluridisciplinarité plutôt que de co-disciplinarité comme cela a davantage été vécu cette première année. En cela, l’établissement d’un document croisant l’ensemble des organigrammes réalisés par les écoles participantes doit faciliter la mise en relation des étudiants aux compétences complémentaires. Ainsi, lors de la phase d’études, les étudiants seront invités à partager des travaux spécifiques aux autres participants lors d’un point hebdomadaire, sur un point technique pouvant contribuer aux réflexions menées sur les sites projets par exemple.

Nous le savons : c’est de la contrainte que naît la créativité. De là l’idée d’exiger des partenaires des retours sur les livrables et des précisions sur les attendus avant des deadlines précises. Pour aller plus loin encore, pourquoi ne pas imposer une seule visite de site pour optimiser les temps de relevés et les déplacements ? 

La multiplication des sites MPP doit également permettre de travailler avec des groupes plus restreints qui favorisent l’échange, la transdisciplinarité et la responsabilisation. Aujourd’hui, plusieurs sites ont été identifiés et restent à l’étude parmi eux : la cité-jardin de demain, Site Iéna Mexico à Lille-Wazemmes, une poursuite du site Petit Maroc à Lille-Fives, un autre site Logis Hôtel… 

Chacune des écoles engagées travaille au déploiement d’une filière et d’expertises particulières. Parallèlement, chacune d’elles s’emploie toujours à viser la construction du métier de demain. C’est  bien ce regard tourné vers l’avenir qui nous rassemble et qui nous relie. 

Partager l’article

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

HABITER 2030 : Elan collaboratif en cohérence globale

HABITER 2030 : Elan collaboratif en cohérence globale

Nos valeurs communes

Nos valeurs communes

Les statuts de l’association HABITER2030

Les statuts de l’association HABITER2030